Créer mon blog M'identifier

Monsieur Free, Xavier Niel - président de Free, je vous écrie

Le 22 avril 2015, 12:09 dans Humeurs 0

Bonjour,

Je vous écris car je cherche des moyens de ne plus subir l'arrêt de l'internet chez moi.

SVP, Faites quelque chose!

Vous qui lirez cette article, vous saurez à quoi vous en tenir ou peut-être une nouvelle organisation de résolution des problèmes aura-t'elle été mise en place.

Voici les faits;

Plus d'internet - de fibres - depuis le 9 mars 2014, j'ai déclaré le problème, appelé " incident" le 10 mars.

Depuis l'incident a été clôturé par 3 fois - sans que le problème ne soit résolu, ni que je n'ai été prévenue.

En effet, chez Free,  une intervention ( dont l'action n'est pas vérifiée) vaut clôture ! Ce n'est pas la résolution du problème qui est visée mais la clôture de l'incident. Ceci est un gros problème de service client!!!

J'ai fait une lettre recommandée et une douzaine d'appels qui se termine généralement par les phrases.

"Nous faisons de notre mieux, voulez-vous que je vous réexplique - nous vous souhaitons à vous et votre famille une bonne journée."

Le service assistance 3244 , très courtois, ne répond pratiquement que le matin, il note vos problèmes et transmet, aucune visibilité sur le planning des interventions. C'est une formidable barrière qui laisse sans informations et possibilités de parler à des personnes décisionnaires à même de gérer priorité et urgence.

En effet, j'utilise internet pour communiquer et vendre, je travaille seule.

Je suis très pénalisée par l'absence d'internet. Qui ne le serait pas?

Le free wifi ne permet que la consultation desmails- quand cela fonctionne * c'est à dire à certaines heures sans  trop de trafic.

Mon téléphone 2/3G - ne permet pas de longs chargemement et cela ralentit énormément le travail, je ne m'autorise plus les articles avec nombreuses photos, les mises en ligne sur boutique internet avec photos sont problématiques.

Le 14 avril un technicien est passé. Il n'a pu solutionner le problème complexe qui aurait pu être résolu dès la 1ère semaine.

Mon problème provient à la base d'une erreur de FREE.

Lors de l'interventionet de l'installation de la fibre - une autre histoire à raconter  (2mois- 4 interventions) , ma ligne optique n'a pas été déclarée et renseignée dans leur centrale. Losqu'un voisin professionnel client de Orange a voulu utiliser la fibre, Orange s'est tourné vers Free et a obtenu une adresse - ma ligne!.

Aujourd'hui le cable qui me reliait au boitier d'arrivée de la fibre a été coupé, il faut le ré-installer ( intervention nécéssaire de 2 personnes avec échafaudage et cable de 50 mètres). Il faut également créer notre ligne "informatiquement".

Tout cela est bien compliqué. 

Pourtant cela fonctionnait et je payais... Je paye toujours.

Il m'est arrivée de me réveiller en pensant à Free et  de m'énerver beaucoup, à la suite de mes appels,  je trouve cela désolant et pas bon.

Internet est devenu important dans nos vies !

J'espère que vous lirez cette lettre rapidement et donnerez des instructions pour une intervention rapide (2 hommes, échafaudage, cable), et aussi que vous vous pencherez sur les nombreux problèmes et mauvaises organisations internes au sein de votre entreprise. Vous y gagnerez de l'argent etde la satisfaction client. Votre service technique m'a rappelé que vous étiez les meilleurs!

Sur Twitter - je suis à l'origine de "  Chez Free, ils s'en FREE'tent de nous! Service technique et maintenance FREE style"

Sincèrement, cela me semble assez vrai aujourd'hui.

Bien à vous.

Marie-Christine LIonnard/ Chrismali

 

 

Land art , créations en nature. Quand la nature inspire. Vous aussi créez!

Le 31 août 2014, 19:57 dans Humeurs 0

Chrismali bois plumes coques de gland, queue de lièvre,  fil de laiton

Land art, créations en nature, création avec la nature

Land art; quand la nature inspire et vous donne sa matière pour créer des oeuvres le plus souvent in situ et éphémères.

Le land art permet de s'attacher à ce qui nous entoure, d'observer et découvrir des éléments à incorporer à d'autres. C'et un peu comme une chasse au trésor.

Vous pouvez la menez en famille, entre amis et créer des œuvres ensemble,  minuscules au gigantesques , que vous rapporterez ou non et qui seront dans votre mémoire, un beau souvenir.

Si vous les laissez, n'oubliez pas de faire une photo!

Chrismali s est amusée et vous montre quelques realisations.
Allez y, observez, imaginez et composez.
La nature est là pour tous.

Vous trouverez des herbes folles des dunes  (queues de lièvre), bois ramassé, pierres des chemins, coques de glands, des plumes d'oiseau,  des mousses, pomme de pin ou babey, trognon de mais, épluchures de betteraves crues, coquilles d'huître auxquelles se rajoutent pèle-mêle du papier aluminium, du fil de laiton, du fil de couture, de la peinture blanche, du vernis doré, de l'encre noire...

 

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

pierre mise en situation
pierre mise en situation

 

plumes, bois, coques de glands et laiton Chrismali
plumes, bois, coques de glands, queues de lièvres et laiton Chrismali

La fondation Dubuffet, la closerie Falbala, un très beau moment, un lieu privé à découvrir

Le 20 mai 2014, 13:19 dans Culture 0

J'ai fait partie en ce beau mois de mai d'un groupe de visiteurs ( les sculpteurs de ateliers des Beaux-Arts du cours d'Odile Bourdet) ayant réservé pour découvrir et visiter la fondation Dubuffet et "la closerie Falbala",  l'univers créé par Jean Dubuffet.

Après un court trajet en car de 3/4h au départ de Paris, nous sommes arrivés à la campagne, tout près d'une rivière l'Yerre, c'est là que se tient la fondation à Périgny ( Val-de-Marne).

Jean Dubuffet a choisi ce lieu pour des raisons pratiques, par la localisation d'un expert en résine (matériau peu répandu à l'époque) Robert Haligon  qui travaillait sur les oeuvres de nombreux artistes dont de Niki de Saint Phalle dont on peut en voir une sculpture dans le jardin voisin.

Pour réaliser ce domaine et ces grands travaux, Jean Dubuffet en "architecte batisseur" a fait appel à différents corps de métiers et employer de nombreuses personnes de 1967 à 1974.

La closerie Falbala est une œuvre monumentale de Jean Dubuffet, réalisée sur une parcelle achetée par l'artiste et comporte une villa centrale " la villa Falbala et un parc  entouré de murs (la closerie proprement dite). Le lieu a été ouvert au public - pour sa partie exérieure à partir de 1976, il se visite sur RV.

Jean Dubuffet à travers ce lieu et les oeuvres qu'il a choisi d'exposer nous présente la palette de ses champs d'investigation. Il s'est mis à la peinture tardivement vers 41 ans et a peint jusqu'à sa mort à l'âge de 85 ans.

Il a réalisé un catalogue raisonné de ses oeuvres qui font état d'environ 12000 pièces dont environs 90% ont été vendues de son vivant.

Il était à la fois, peintre, sculpteur, "architecte batisseur", scénographe  et musicien, écrivain ainsi que chef d'entreprise.

C'était un homme passionné, travailleur, exigent en quête perpétuelle qui savait manié l'humour et la dérision, ses oeuvres en sont témoins.

 

La villa Falbala

Elle a été construite en époxy et béton, peinte au polyuréthane entre 1967 et 1969, les murs de la construction centrale font environ 8 mètres de haut. La structure elle-même de la villa représente à peu près 12  tonnes de résine appliquée sur une armature métalique. La villa  renferme le cabinet logologique ou la logothèque  qui était le lieu privé de Dubuffet, un lieu de méditation.

Voici l'entrée, dont la porte est quasi invisible

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'article complet de Chrismali dans le blog Chrismali.

Voir la suite ≫